Rubaïyales

La caravane pressée
            de nos jours, comme elle passe !
Ne laisse pas s’effacer
            l’instant de plaisir qui passe.
Du lendemain des convives
            que te soucies-tu, ma belle ?
Vite incline la bouteille
            et buvons, car la nuit passe.
Omar Khayyâm - Traduction Gilbert Lazard


Mais au fond, qu'est-ce qu'on rejoue avec notre spectacle ?
Parce qu'il ne faut pas se leurrer, on n'invente rien là. Des migrations, des errances, des diasporas, des fuites, des peuples déplacés, chassés, niés, exterminés,... il y en a toujours eu et il y en aura encore. En fait, on a toujours rien compris... Pourquoi ? Toujours pareil, depuis la nuit des temps, des histoires de pouvoir, de territoire, de croyances, d'appartenance et de peur de l'autre.
Tant que des hommes utiliseront l'argument de la différence culturelle pour exclure l'autre de l'humanité, il y aura des barbares et il faudra marcher...
Puisque c’est la musique qui nous rassemble au départ, nous avons choisi d’adapter les poèmes d’Omar Khayyâm en chansons pour qu’ils s’envolent par nos souffles, libres comme l’air.
Pour les interpréter nous avons imaginé un peuple vecteur, une armée de personnages sans âge, sans époque, transportant cette parole puissante aux vents, aux rues, aux paysages, aux passants.
Tous entretiennent un rapport direct et plus ou moins discret avec le poète, ils en sont le socle, le fil conducteur. Ce peuple fictionnel est réuni par une mer, la Méditerranée, qui dans ses ressacs les a charriés, roulés-boulés, pour qu’ils soient ici aujourd’hui pour nous dire, avec ces mots qui n’ont pas vieilli depuis 1000 ans, l’urgence de vivre le moment présent, dégagé de toute entrave.
On n'a pas fini d'user nos souliers…

Téléchargez le dossier complet ici : 
https://drive.google.com/open?id=0B-Mk6yIVH0L4dVRTelJ6ZVZIc2s 
https://drive.google.com/open?id=0B-Mk6yIVH0L4dVRTelJ6ZVZIc2s


Mai 2017

Et pendant tout ce temps, nos costumières travaillent, travaillent, travaillent ...














Avril 2017

Résidence au Pont du Gard




Mars 2017

Retour à Aubussargues



Janvier 2017

Résidence au CIRDOC avec Manijé Nouri et Roland Pécoud



Lo Viatge Immobile, dans le cadre de la 1ère nuit de la lecture Réalisation: Mathias Leclerc - Le Studio : www.st-guilhem.fr

Dossier de présentation Rubaïyales


Octobre 2016

Quelques jours de travail à Aubussargues !




Septembre 2016

Une semaine de résidence de création au Pont du Gard : écriture, trame, personnages...






Juillet 2016
Réalisation d'un carnet de voyage retraçant notre parcours de création




24 Juin 2016 - Fête de la St Jean
Rencontre des Rubaïyales et du feu de la St Jean dans le cadre de Total Festum à Cardet (30). La mairie du village nous avait au préalable accueilli pour une semaine de résidence. Très belle déambulation dans les rues entouré d'un public nombreux, avec final dansé autour du feu...



Visionnez le reportage de TV OC :
https://www.youtube.com/watch?v=9WgI9mEhE0o


25 Septembre 2015
Première grande déambulation à Uzès dans le cadre de la mi-Nuit blanche.